Gore, la suite !

Groaaa

Bang

Gné ? Haaaa !?!

C’était « Gore, la suite ! » ou « comment s’évanouir à la vue du sang dans la vrai vie alors qu’on dégomme des super mutants à la pelle dans le jeu… »

Le jeu dont il est question ici et qui m’a inspiré le premier personnage (à savoir le super mutant super fâché) et cette micro anecdote, qui est quand même aussi largement inspirée de ma vraie vie (parce que le trou dans la queue du chat, ainsi que d’autres menus détails…  je les ai pas inventés) est Fallout 3… (voilà pour les sources) 

Gore, une fois !

Alors voilà, pour la petite histoire, le dénouement viendra plus tard… Non non, je n’ai pas fait ce vilain dessin ultra violent « juste comme ça », y a une vraie raison derrière, si si…😉

(Bon même si c’est pas complètement réussi c’est mon premier essai d’image animée… alors…)

À suivre donc… (la suite ne sera plus animée, car c’est beaucoup trop lourd et ça ralentit tout (essai non concluant donc… à revoir)

(Une petite source à citer quand même pour l’image, c’est plus correct, inspiration : image du jeu Fallout 3, un super mutant très très fâché)

Autoportravail

Autoportrait noir

Comme ça fait une éternité que je n’ai rien posté, voilà vite fait un craboutcha de ma tête (pour pas changer…) en pleine recherche d’emploi… et oui, ça y est, l’école, c’est fini ! Les machins plus longs, les trucs qui racontent reviendront, mais un peu plus tard. Promis.

À voir très prochainement sur ce blog des extraits de mon dernier boulot en date : Multiplitude (ou une moyenne petite variation autour de ma chaise)

Regarder les mouches voler

Croaa1
Croaa2 Croaa3Ou : ne rien faire en espérant une divine inspiration… En attendant, voilà un petit bout d’enfance avec la version que j’écoutais il y a environ vingt ans maintenant (oulà… ça nous rajeunit pas tout ça… entre le  » héé… dans une fois ton âge, tu auras 50 ans… » et ce bref retour dans le passé)… Bref voici « Les Grenouilles » de Steve Waring …

Transport en commun

Bus 1 Bus 2 Bus 3 Bus 4 Bus 5

Étant dans l’incapacité de retranscrire la conversation qui précède, n’ayant entendu que les injures, je l’ai griffonnée vite fait… histoire de rajouter un p’tit truc au grand vide qui règne sur ce blog depuis une semaine… La morale de cette histoire, ben y en a pas ! Mais vaut mieux en rire qu’en pleurer…

Ou

Comment commencer sa journée avec « Summertime » d’Ella Fitzgerald et la finir sous la pluie en tirant la tête avec « Everybody’s gotta learn sometimes » de Beck…

Notification du 20 mars 2013

Bon Anniversaire Amel

Annif amel 1 Annif amel 2 Annif amel 3 Annif amel 4

Remerciement pour ce grand moment d’émotion :  à mon ordinateur de m’avoir rappelé qu’aujourd’hui (hier si je tiens compte de l’heure tardive de publication de cet article) nous étions mercredi 20 mars. Merci également aux notifications Facebook et à mon agenda électronique de m’avoir rappelé tous les jours, depuis trois jours, un événement que naturellement, je n’oublie jamais… hem-hem…

ça glisse

ça glissePoubelle jauneD’avoir laissé passé la levée des poubelles, je me mordis les doigts en faisant la vaisselle,

Car mon pied droit soudain, évitant de justesse projection de savon et ruissèlement d’eau,

Hésitant un moment idiote maladresse, précipitant toujours d’inévitables maux

Glissa sur l’odorante signature tiédasse laissée par mes ordures sorties trop tard hélas.

D’avoir laissé passé le jour des poubelles, je me mordis les doigts en faisant la vaisselle,